Partenaires

Nos tutelles

Centre National de la Recherche Scientifique Université de Caen ENSICAEN Normandie Université

LPC CAEN
ENSICAEN
6, bd du Maréchal Juin
14050 CAEN Cedex
Tel : +033 (0) 231452500



Annuaire


Organigrammes


Contacts

Rechercher





Accueil > Recherche > Applications Industrielles et Médicales

Applications Médicales et Industrielles


J. Colin, D.Cussol, J.M. Fontbonne, M. Labalme, S. Salvador,
C.Divay, F. Klipfel, Y. Luo, D. Zambrano


Le groupe « Applications Médicales et Industrielles" est impliqué dans les mesures de dosimétrie à des fins médicales et industrielles depuis sa création. Depuis dix ans, le groupe est fortement impliqué dans le développement de moniteurs faisceaux et dans l’étude de la fragmentation du carbone pour l’hadronthérapie.


L’hadronthérapie consiste à irradier des tumeurs cancéreuses avec des noyaux légers tels que des protons ou des ions carbone. La protonthérapie est maintenant largement répandue dans le monde entier. la carbone-thérapie se développe de plus en plus. Pour irradier efficacement la zone tumorale, tous les processus physiques et biologiques pouvant se produire pendant les traitements doivent être sous contrôle. Un logiciel spécifique, le système de planification de traitement ou TPS, est utilisé pour définir les paramètres de la machine pour un patient, une pathologie et un accélérateur donnés. Une fois que ces paramètres sont déterminés, différents dispositifs sont nécessaires pour contrôler l’irradiation. Les physiciens nucléaires peuvent contribuer à l’hadronthérapie de plusieurs façons :
 - Par la conception et la construction de dispositifs permettant de caractériser le faisceau et de contrôler le dépôt de dose dans le patient.
 - En mesurant et en modélisant les processus physiques concernés dans le processus d’irradiation.
 - En proposant des outils numériques permettant d’optimiser les traitements


L’équipe "Applications Médicales et Industrielles" est également fortement impliquée dans le projet ARCHADE. Ce centre sera dédié à la recherche médicale, biologique et physique pour la carbone-thérapie et sera situé à Caen. Le groupe contribue au GDR MI2B de l’IN2P3 ainsi qu’à FRANCE-HADRON qui regroupe toutes les équipes scientifiques en médecine, biologie et en physique qui contribuent au développement de l’hadronthérapie en France.


Enfin, le lien avec les industries est assuré au travers de contrats de collaborations avec des entreprises régionales, nationales ou européennes.